Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Un label courtisé
Informatique et Mathématiques appliquées
Un label courtisé

La journée des droits des Femmes @Ensimag

Publié le 8 mars 2017
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
8 mars 2017
 

Le thème 2017 de la Journée internationale des droits des femmes est « les femmes dans un monde du travail en évolution : pour un monde 50-50 en 2030 ».

visuel journée des droits des femmes.jpg

visuel journée des droits des femmes.jpg




A l'Ensimag pas besoin d'attendre 2030
pour plus d'égalité.





Les diplômées gagnent déjà plus que les diplômés.



Comme le disait Najat Vallaud-Belkacem, « le retard de la place des femmes dans les sciences n’est pas le fruit du hasard. C’est le fruit d’une histoire, longtemps volontaire, d’exclusion des femmes du domaine des sciences ».

"Femmes scientifiques", un oxymore du passé

 

En effet, les petites filles et les jeunes femmes ont longtemps été exclues des formations scientifiques en France. Voici quelques dates clés qui témoignent du long cheminement parcouru pour parvenir à une égalité de formation, entre hommes et femmes tentés par la voie scientifique et/ou de l'ingénierie.

En 1924, les programmes sont devenus identiques entre les filles et les garçons. C’est donc à cette date que les sciences ont occupé la même place dans l’enseignement délivré aux filles et aux garçons.
Il y a encore un siècle, les femmes n'avaient pas droit aux même contenus pédagogiques et aux mêmes parcours de formations... par discrimination sexiste.

Concernant l’enseignement supérieur, les femmes n'ont pas eu le droit de suivre les cours d'une école d'ingénieur avant 1919. C’est en effet en 1919 que deux établissements se sont ouverts à la mixité : L'École supérieure d'électricité (Supélec) et l'École supérieure de chimie de Paris. Si ces deux écoles d’ingénieurs ont ouvert leur porte à la gente féminine en 1919, d’autres établissements n’ont commencé à accueillir des étudiantes uniquement durant les années 1970, à l’image de l’École polytechnique qui n'ouvrit ses portes aux femmes qu'en 1972 !

L'Ensimag encourage les femmes à étudier les sciences, Filles et Maths

 

L'Ensimag et La Fondation partenariale Grenoble INP s'associent à cette initiative et organisent chaque année cette manifestation dédiée aux lycéennes de la région Rhône-Alpes. Il s'agit de leur faire rencontrer de manière informelle des femmes qui les ont précédées, femmes ingénieurs, doctorantes, mathématiciennes jeunes et moins jeunes ; de leur montrer les débouchés très divers des études de mathématiques et les métiers scientifiques. Ce sont des moments d'échange, de rencontre entre mathématicien-ne-s, ingénieur-e-s, chercheur-e-s, professeur-e-s de mathématiques et élèves/étudiantes.

 


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Florane Morat

mise à jour le 20 mars 2017

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus