Aller au menu Aller au contenu
La planète vous appartient
Informatique et Mathématiques appliquées
La planète vous appartient

> International > Partir à l'étranger

Jannik Dreier

Mis à jour le 23 octobre 2014
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Depuis le début de mes études je savais que je voulais partir en échange. Quand je me suis renseigné sur les différentes possibilités, l’opportunité de partir en double-diplôme à l’Ensimag a tout de suite retenu mon attention. La perspective de ne pas me limiter à un semestre ERASMUS « fête et voyages », mais de réaliser un vrai échange universitaire, accompagné de liens forts avec des camarades de promo français et récompensé d’un deuxième diplôme, m’a tout de suite plu.

jannik.jpg

jannik.jpg

Depuis le début de mes études je savais que je voulais partir en échange. Quand je me suis renseigné sur les différentes possibilités, l’opportunité de partir en double-diplôme à l’ENSIMAG a tout de suite retenu mon attention. La perspective de ne pas me limiter à un semestre ERASMUS « fête et voyages », mais de réaliser un vrai échange universitaire, accompagné de liens forts avec des camarades de promo français et récompensé d’un deuxième diplôme, m’a tout de suite plu. En plus, j’avais déjà fait quelques années de français à l’école, et passé régulièrement des vacances en France. Malgré tout, au moment de postuler, j’ai quand même hésité un peu; partir à l’étranger pour au moins 1,5 ans ne fût pas un choix facile. Finalement je suis parti, et aujourd’hui, avec un peu de recul, je dois dire : c’est la meilleure décision que j’ai prise au cours de mes études. Le double-diplôme m’a ouvert de nombreuses perspectives, autant sur le plan linguistique, que personnel et professionnel. Depuis mon séjour, je parle couramment français, j’ai beaucoup évolué personnellement, et les études d’ingénieur françaises étaient assez complémentaires du cursus allemand plutôt scientifique. Finalement l’échange fût très agréable : je me suis fait beaucoup d’amis (en France et à l’international), j’ai découvert la France, la montagne et les sports de montagne, les Alpes, bref j’ai bien apprécié mon séjour. C’est pour cela que depuis je m’engage pour le programme d’échange, et je suis membre de l’ADKG, une association des étudiants en échange et des anciens du programme.
Jannik Dreier
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 23 octobre 2014

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes