Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
La généraliste du numérique
Informatique et Mathématiques appliquées
La généraliste du numérique

Grenoble, le poids de la matière grise

Grenoble, 1er pôle de recherche français après Paris, est reconnu comme un centre d’innovation technologique de premier plan.



Nos enseignants sont aussi chercheurs au sein de laboratoires de renommée internationale. Leurs travaux vont de l’utilisation de la psychologie dans la conception d’inter-faces homme-systèmes jusqu’à la théorie de nouveaux modes de calcul qui ne seront mis en œuvre que dans vingt ans.

Associés au CNRS, à Inria, et aux universités grenobloises, ces laboratoires sont au cœur de la réputation d’excellence scientifique de la ville.

Les enseignants-chercheurs de l’Ensimag sont actifs dans

•    Le pôle de compétitivité mondial Minalogic (MIcro NAnotechnologies  et LOgiciel Grenoble-Isère Compé- titivité) qui vise à donner au secteur français des micro et nanotechnologies et des logiciels embarqués, un avantage compétitif durable dans le domaine de l’électronique et du logiciel embarqué sur puce.

•    L’Institut Carnot « Logiciels et Systèmes Intelligents », qui développe de nouvelles solutions dans les logiciels et systèmes intelligents, dans tous les domaines où ces technologies sont impliquées : transport, télécommunications, électronique grand public, distribution d’énergie, assistance médicale…

Développer le goût d’entreprendre

En six ans, le terreau grenoblois a donné naissance à 35 start-up dans le seul domaine des technologies de l’information et certaines ont déjà acquis un leadership international. Le croisement de formations de qualité, de laboratoires de pointe et d’entreprises innovantes constitue le ferment d’un dynamisme où s’épanouissent des entrepreneurs.
À travers le module « Création d’entreprise et d’activité » l’Ensimag initie ses élèves à la valorisation de l’innovation. Chaque année, une cinquantaine d’étudiants mettent au point une quinzaine de business plans, et certains créent leur entreprise dès la fin de la 3e année.

Le « Nobel d’informatique » décerné en 2008 à un chercheur grenoblois.

Le Prix Turing, plus haute distinction en Informatique et considéré comme l’équivalent du Nobel de ce domaine, a été décerné à Joseph Sifakis, directeur de recherche au laboratoire VERIMAG (CNRS/UJF/Grenoble INP) et premier français à obtenir ce prix.
 

 

Rédigé par Florane Morat

mise à jour le 3 juillet 2017

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus