Aller au menu Aller au contenu
La planète vous appartient
Informatique et Mathématiques appliquées
La planète vous appartient

> International

Olivier, un étudiant en finance au pays des banques

Publié le 8 mars 2018
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
8 mars 2018

Olivier n’aura peut-être pas l’occasion de bénéficier de l’ambiance "Riviera suisse" sur les bords du lac Léman, en été. Arrivé à la rentrée dernière à Lausanne, il quittera le campus de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) début mars. À moins qu’il ne trouve un stage de fin d’études dans une banque helvétique juste après son échange universitaire.

EPFL2.jpg

EPFL2.jpg

La Suisse est une destination qui va de soi pour Olivier, étudiant en 3ème année finance à l’Ensimag. Pour profiter de la vie au pays des banques et du chocolat, il vaut mieux toutefois prévoir un budget conséquent.

Une réputation d’excellence qui ne va pas sans une certaine exigence pour les étudiants. "Le rythme est intense, et finalement assez proche de celui de la classe prépa", relate Olivier. En plus des cours et des examens de fin de semestre, les élèves doivent rendre des homeworks hebdomadaires, dans chaque matière. Et, en anglais, puisque les enseignements se déroulent entièrement dans cette langue. "Les cours sont de haut niveau et sont basés sur des situations réelles, ce qui rend les choses passionnantes", relève Olivier.


Plus de 10.000 étudiants sur le campus


Si tous les cours sont accessibles sur la plate-forme Moodle, permettant le travail à la maison, Olivier a opté pour l’assiduité, en passant beaucoup de temps sur le vaste campus de l’EPFL.
Celui-ci accueille plus de 10.000 étudiants de toutes nationalités, en périphérie de la ville, à deux pas des rives du lac Léman, avec vue sur les sommets alentours.
"La fac est tellement grande qu’elle est desservie par quatre arrêts de tram !", explique Olivier qui la rejoint en vingt minutes depuis son studio de 30 m², situé dans le quartier résidentiel de Crissier. "C’est un appartement que j’ai trouvé en juillet dernier. Le loyer s’élève à environ 700 €. Cela reste raisonnable !", assure l’étudiant.

...La suite de lnterview sur le site web de l'Etudiant , article de Jean-Marc Engelhard, Publié le 26.02.2018.

 
 

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Florane Morat

mise à jour le 27 mars 2018

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes