Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
La généraliste du numérique
Informatique et Mathématiques appliquées
La généraliste du numérique

Shanghaï : Grenoble INP classé au Global Ranking of Academic Subjects 2016

Publié le 13 décembre 2016
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Publication - Parution 12 décembre 2016

 

Grenoble INP classé dans 3 des 7 thématiques d’ingénierie au Global Ranking of Academic Subjects 2016. Le cabinet "Shanghaï Ranking consultancy", de l'université de Shanghaï qui publie chaque année au mois d’août un classement mondial des universités puis plusieurs sous-classements thématiques, a sorti pour la première fois, le 15 juin 2016, une série de sept nouveaux palmarès thématiques en ingénierie. Ces palmarès thématiques précèdent le classement global toujours prévu pour août prochain. Grenoble INP est classé dans 3 des 7 thématiques d’ingénierie, ce qui permet à l’AEF d’écrire « Grenoble INP et l’INSA Lyon figurent dans 3 top 300 mondiaux, devant l’X, Pont Paris Tech ou Centrale Lyon (dans 2 top300)».

shanghai.jpg

shanghai.jpg

 

En Electrical & Electronic Engineering, Grenoble INP est 1er français, ex-aequo avec l’UJF, l’UPMC et les universités de Bordeaux et Montpellier. Les cinq établissements sont dans les «  101ème à 150ème » au classement mondial dominé par trois universités américaines : Stanford, le MIT et University of California (Berkeley).

L’établissement figure aussi dans le groupe 101-150 en Materials Science & Engineering, 4ème  ex-aequo des Français avec Aix-Marseille, l’Ecole polytechnique, Mines ParisTech et Montpellier, derrière l’UPMC (38ème),  l’Université Paris Sud-Paris 11 (41ème)  et l’UJF (groupe 76-100). La tête du classement mondial dans cette catégorie est tenue également par le MIT, Stanford et Berkeley.

Grenoble INP est également classé au groupe 201-300 en Mechanical Engineering, avec Claude Bernard-Lyon, Ponts ParisTech, l’UJF, l’UTC, Bordeaux et Poitiers. Dans cette thématique, d’autres universités françaises les devancent : Mines ParisTech (51–75) ; Paris Sud (76–100) ; Centrale Lyon, Centrale Paris, ENS Cachan, Ecole Polytechnique, INSA Lyon, UPMC et Montpellier (101–150) ; Aix-Marseille, Lille1 et Paris12 (151–200). Cette fois, la Britannique Cambridge remplace Berkeley dans le peloton de tête mondial, derrière le MIT et Stanford.

Réalisé par l’université Jiao Tong de Shanghaï, ce classement par thématiques d’ingénierie évalue la qualité de la recherche sur 8 critères liés au nombre de publications et la fréquence de leur citation, au taux de co-publication avec des académiques d’autres pays, ou des industriels, ou encore au nombre de prix reçus par les chercheurs de l’établissement dans la thématique.

Consulter la méthodologie détaillée.

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Florane Morat

mise à jour le 19 décembre 2016

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus