Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
La planète vous appartient
Informatique et Mathématiques appliquées
La planète vous appartient

Césure à Hong Kong

Mis à jour le 27 mai 2014
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Entre ma deuxième et ma troisième année à l'Ensimag, je suis partie en année de césure à Hong Kong.

img8.jpg

img8.jpg

Faire une année de césure était une évidence pour moi. Je voulais me laisser du temps pour réfléchir et découvrir "autre chose", afin de revenir avec un oeil neuf à l'Ensimag. Ainsi, au moment du choix des cours de 3ème année, je savais exactement ce que je voulais faire... ce qui n'était pas le cas pour le choix des cours de 2ème année.

Très rapidement, j'ai su que je voulais découvrir une culture différente. Pourquoi pas l'Asie ? Pourquoi pas Hong Kong ? Hong Kong me semble avoir été un bon choix. En effet, on y découvre la culture chinoise tout en conservant quelques repères européens grâce à la présence passée des anglais. La ville est facile à vivre, il y fait toujours beau et on peut voyager dans toute l'Asie à partir d'ici. Partir loin, c'est aussi l'occasion de prendre du recul. Cela laisse du temps pour réfléchir, se découvrir soi-même, découvrir la France depuis l'étranger, et se construire sa propre vision du monde.

Il est vraiment intéressant de partir en Chine car les différences culturelles y sont importantes. Après un semestre, on commence à se rendre compte si on est vraiment flexible, culturellement et professionnellement. Tout est exacerbé loin, et longtemps. Au retour en France, on savoure chaque moment et des "petits rien", des je-ne-sais-quoi appartenant à notre quotidien français.

A Hong Kong, j'ai travaillé pour une petite structure si bien que j'ai eu l'occasion de travailler sur des projets différents me donnant un aperçu intéressant des métiers que je peux exercer avec mon diplôme en poche. J'ai beaucoup travaillé (les journées de travail durent plus de 12h), mais mes conditions de travail étaient assez flexibles. Je suis ravie d'avoir pu découvrir le monde du travail tout en prenant du recul sur ce que je veux vraiment faire. Cela m'a permis d'apprécier la qualité des cours dispensés en troisième année à l'Ensimag et de mettre toutes les chances de mon côté pour trouver un PFE qui correspond à mes envies.
Je voulais également profiter de cette année pour voyager et apprendre à m'adapter à une culture différente -dans le travail et au quotidien. Il faut s'adapter en permanence aux interlocuteurs que l'on rencontre. Par exemple, les codes de politesse, l'art du sous-entendu, l'amitié et la notion de vitesse sont totalement différents en France, en Chine et à Hong Kong.

Pendant mon année de césure, j'ai essayé de voyager en Asie dès que j'en avais l'occasion. J'ai été ravie de passer beaucoup de temps dans le Mainland chinois, d'apprendre quelques rudiments de mandarin, de rencontrer des locaux, de découvrir les problématiques qui existent entre le Mainland, Hong Kong, Macao et Taiwan. J'ai également visité des pays d'Asie du Sud-Est, seule avec mon sac à dos. J'ai vu la misère, la corruption, la "dictature". On revient moins naïf, moins utopiste, conscient de notre chance et certainement beaucoup plus ouvert.


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Patrice Uvietta

mise à jour le 27 mai 2014

Pour en savoir plus

Tous les détails
sur le site des
relations
internationales
Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus