Aller au menu Aller au contenu
La généraliste du numérique
Informatique et Mathématiques appliquées
La généraliste du numérique

> L'école > Actualités

Alma et Grenoble INP - Ensimag signent une convention de partenariat

Publié le 3 décembre 2020
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In
3 décembre 2020

Inscrit dans une vision partagée des défis techniques, économiques, sociaux et environnementaux que devront relever les ingénieurs de demain, ce partenariat se déclinera sous de multiples formes pour rapprocher la Scop d’informatique et les élèves ingénieurs.

Signature ALMA

Signature ALMA

Classée depuis des années parmi les meilleures écoles françaises, Grenoble INP – Ensimag forme les ingénieurs et cadres du numérique dans tous les secteurs de l’économie, en associant les compétences en informatique et en mathématiques appliquées. Précisément, ces dernières sont à l’origine de la création d’Alma il y a plus de 40 ans via un laboratoire de recherche de l’IMAG. Dès lors, Ensimag a toujours constitué un vivier privilégié d’ingénieurs pour la Scop grenobloise, aujourd’hui impliquée dans plusieurs secteurs du numérique et basée à deux pas du campus universitaire.

Ensimag et Alma sont toutes deux très attachées au développement des relations entre enseignement et entreprise, avec en toile de fond le souci de former et de faire grandir des ingénieurs capables de répondre aux défis techniques, économiques, sociaux et environnementaux de demain. Fortes de cette vision commune, Alma et Ensimag viennent de signer une convention de partenariat pour l’année 2021. Celle-ci s’inscrit dans un triple objectif : permettre aux élèves ingénieurs de mieux connaître le monde professionnel et les métiers auxquels ils se préparent, valoriser les métiers d’Alma et ses différentes activités (édition de logiciels pour l’industrie et la santé, solutions collaboratives, systèmes et réseaux), en particulier ses expertises en algorithmique et en recherche opérationnelle, mais aussi montrer à travers l’exemple d’Alma en quoi le modèle d’entreprise coopérative contribue à une économie plus humaine, écologique et démocratique.

Ce partenariat pourra prendre plusieurs formes, en s’adaptant naturellement aux contraintes imposées par la crise sanitaire : accueil de stagiaires pour des projets de fins d’études ou de deuxième année (algorithmique, machine learning, etc.), animation par Alma de conférences métier ou technologiques, intervention dans les cours de management coopératif de la filière entreprenariat à Ensimag, accueil d’étudiants à Alma pour découvrir les différents métiers de l’entreprise, accompagnement des étudiants à la recherche d’emploi, encadrement de projets spécifiques, participation aux forums Ecoles-Entreprises de Ensimag, etc.

« Ensimag est une école qui compte beaucoup pour Alma, précise Laurence Ruffin, PDG d’Alma. La formation qui y est dispensée dans ses différentes filières est en parfaite adéquation avec les compétences que nous recherchons pour nos différentes activités d’édition de logiciels et de services numériques. Par ailleurs, nous nous réjouissons qu’Ensimag soit très ouverte aux questions liées au développement durable et à la responsabilité sociétale. En faisant connaître aux étudiants notre modèle d’entreprise coopérative et participative qui place l’humain au centre et qui s’attache à promouvoir une forme de citoyenneté économique, nous sommes parfaitement en phase avec cette approche. »

« Pour former des ingénieurs responsables et les confronter aux enjeux liés à leur activité dans un monde en mutation profonde, les relations avec le monde socio-économique et les entreprises sont essentielles. A travers la diversité de ses activités informatiques et son statut coopératif, Alma présente un double intérêt pour Ensimag : valoriser des expertises techniques pointues qui intéressent toutes nos filières, et montrer qu’une entreprise qui concilie performance économique, pratiques démocratiques, implication des personnes et responsabilité sociétale est une entreprise d’avenir » souligne Jean-Louis Roch, directeur de Grenoble INP – Ensimag.


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 3 décembre 2020

Université Grenoble Alpes