Aller au menu Aller au contenu
La généraliste du numérique
Informatique et Mathématiques appliquées
La généraliste du numérique

> L'école > Actualités

Vivien Quéma, nouveau directeur de Grenoble INP - Ensimag, UGA

Publié le 27 juin 2022
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In
13 juin 2022

Depuis le 11 juin 2022, Vivien Quéma, Professeur des Universités en Informatique et membre junior de l’Institut Universitaire de France, est officiellement directeur de Grenoble INP – Ensimag, UGA. Il succède à Jean-Louis Roch.

Equipe de direction

Equipe de direction

Après avoir obtenu un diplôme du Département Télécommunications de Grenoble INP* en 2002, Vivien Quéma se lance dans une thèse préparée au sein du laboratoire Logiciels Systèmes Réseaux (LSR, qui devient une partie du LIG en 2007) et de Inria dans le domaine du génie logiciel, qu’il soutient en 2005. Il enchaîne ensuite sur un post-doctorat à l’Université de Rome I “La Sapienza” sur les algorithmes répartis.
En 2006, il revient au LSR sur un poste de Chargé de Recherche CNRS, puis passe son HDR (Habilitation à Diriger des Recherches) et obtient un poste de Professeur des Universités à Grenoble INP – Ensimag en 2011. Il est membre du Laboratoire d’Informatique de Grenoble (LIG) au sein duquel il mène des recherches dans le domaine des Systèmes Informatiques, avec l’ambition de rendre ces systèmes plus efficaces et plus robustes.

Portrait de Vivien Quéma Parallèlement, il effectue quelques séjours en France et à l’étranger : à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) en 2007,  à l’Université du Texas à Austin en 2010, et en 2014 dans une équipe de recherche partagée entre l’Université Paris 6 “Pierre et Marie Curie” et Inria Rocquencourt.

En 2016, Vivien Quéma prend la Direction exécutive du volet Formation de l’Idex pour l’ensemble de la communauté grenobloise, fonction qu’il occupe pendant deux ans. Cette expérience lui donne l’opportunité d’acquérir une bonne vision de tout ce qui se passe sur le site (30 composantes à l’époque) en matière de formation, mais aussi de gérer un budget de plusieurs millions d’euros annuels et de participer à la mise en place de nombreux projets structurants.

En 2019, il est nommé membre junior de l’Institut Universitaire de France, ce qui lui permet de consacrer une part plus importante de son temps à ses activités de recherche. Après deux ans dédiés principalement à la recherche, il décide de préparer sa candidature pour prendre la direction de Grenoble INP – Ensimag, UGA.
" J’avais quelques idées en tête sur des actions à mener au sein de l'École. J’ai toutefois souhaité rencontrer mes collègues (administratifs et enseignants) durant les mois de septembre et octobre 2021. Environ 90% d’entre eux m’ont accordé une part de leur temps pour échanger, ce qui m’a permis de collecter les idées et souhaits d’évolution des uns et des autres. A l’aide d’une équipe de direction constituée durant la même période, nous avons rédigé une proposition de projet pour l'École et organisé une consultation informelle des personnels durant le mois de Novembre afin de vérifier que le projet répondait aux attentes exprimées par nos collègues. Cette consultation s’avérant très positive, j’ai présenté officiellement ma candidature à la direction de l’Ensimag."  
Vivien Quéma a été nommé à la direction de Grenoble INP – Ensimag, UGA pour 5 ans, avec une prise de fonction le 11 juin 2022.
 

Un projet en 3 axes


D’abord, il s’agit de faire évoluer la maquette pédagogique de l'École.
" Pour conserver le prestige de l’école, nous nous devons de former des ingénieures et ingénieurs citoyens qui s’inscrivent dans le contexte des grandes transitions que nous vivons à l’heure actuelle. Il est ainsi indispensable, tout en conservant l’ADN de l'École qui réside dans la double compétence Mathématiques-Informatique de nos diplômés, de faire évoluer notre maquette pédagogique pour répondre aux exigences des métiers d’avenir dans des domaines aussi variés que le numérique éco-responsable, la cybersécurité, l'intelligence artificielle, l'informatique quantique, les systèmes embarqués et objets connectés, le cloud, etc." 
Le nouveau directeur souhaite que cette maquette soit aussi modulaire que possible afin de répondre à diverses exigences. Tout d’abord, cela permettra l’élaboration de projets professionnels plus personnalisés et le développement de collaborations avec les autres composantes du site (au sein de Grenoble INP et au sein de l’UGA). Par ailleurs, cette maquette améliorera la prise en charge de l’hétérogénéité croissante des profils des étudiants liée à l’évolution des formations (bac, classes prépa, IUT…). Enfin, cette modularité devrait faciliter la mobilité internationale imposée contractuellement  par la CTI et permettre de développer l’offre de formation continue.

Le projet de Vivien Quéma pour Grenoble  INP Ensimag ne fait pas l’impasse sur l’amélioration de la qualité de vie au travail. Le nouveau directeur souhaite mettre en place un système de management de la qualité (avec une ambition de certification ISO 9001), qui permettra de définir des processus plus efficaces. L’idée est de diminuer la charge de travail en optimisant ce qui peut l'être, de réduire les sources de tension liées aux fragilités de certains processus actuels, etc. Enfin, il entend encourager et soutenir les actions proposées par les agents de l’école pour améliorer la qualité de vie au travail dans son ensemble. 

Enfin, Vivien Quéma insiste sur le fait que les différentes actions menées au sein de l'École (que ce soit en Formation ou dans le fonctionnement) devront s’inscrire dans une démarche RSE globale.
 Nous souhaitons devenir l’école de référence sur le thème du Numérique Eco-Responsable, et faire évoluer notre fonctionnement pour garantir une prise en charge la plus complète possible des aspects RSE dans notre structure. Sur le plan pédagogique, une équipe pédagogique transverse dédiée sera mise en place afin de garantir une prise en compte globale et cohérente de cette thématique dans la maquette pédagogique.  Enfin, un soutien fort sera apporté aux associations étudiantes contribuant aux actions RSE.

Pour mener à bien ces différents projets, Vivien Quéma sera entouré de l’équipe suivante : 

- Mirella Bello, directrice administrative
- Christophe Picard, directeur des études
- Karine Altisen, directrice adjointe des études
- Mnacho Echenim, directeur adjoint - relations entreprises
- Olivier Gaudoin, directeur adjoint - relations internationales
- Claudia Roncancio, directrice adjointe - responsabilité sociétale et environnementale

* Le Département Télécommunications de Grenoble était une composante de l'INPG créée en 1999 à partir de la mise en commun de moyens de l'ENSIMAG et de l'ENSERG dans le but de former des ingénieurs en télécommunications et informatique.
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 27 juin 2022

anglais
Grenoble INP - Ensimag
École nationale supérieure d'informatique et de mathématiques appliquées
681, rue de la passerelle - Domaine universitaire - BP 72
38402 SAINT MARTIN D'HERES
 
 
République Française         Groupe INP Logo de la Commission des titres d'ingénieur (CTI)
    Université Grenoble Alpes