Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
La généraliste du numérique
Informatique et Mathématiques appliquées
La généraliste du numérique

Marie GOYET (CHRISTOL), Ensimag 2007

Fondatrice de ChouxCailloux

Mis à jour le 23 février 2017
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Du C++ à la création d’entreprises (oui, avec un s !)

Marie Goyet.png

Marie Goyet.png

Les débuts d’une ingénue du numérique

Alors que je ne connaissais absolument rien au code mais que j’étais très attirée par les télécoms, secteur en pleine effervescence (il l’est toujours d’ailleurs), je me suis orientée en sortie de classes préparatoires vers le département Télécom de l’Ensimag. J’ai alors appris à coder, fait beaucoup d’informatique et découvert la théorie des algorithmes de compression. Une fois mon diplôme en poche, j’ai trouvé un poste de développeuse dans une PME, Witbe, avec pour mission d’écrire un algorithme de détection d’erreurs de compression vidéo.

La bascule vers la création d’entreprise

C’est alors que j’ai attrapé le virus de la création d’entreprise ! D’abord une première société qui n’a pas marché. Puis une seconde qui a développé une expertise dans les applications mobiles et qui par son savoir-faire a tranquillement grandi, avec des clients grands comptes comme la RATP ou Canal+. Finalement je l’ai vendue quand elle avait atteint plus de quarante personnes. Après tout ça, mon amour du numérique s’est encore renforcé : j’ai le plaisir de jongler entre des problématiques techniques, humaines, de gestion, de marketing et de vente.

Aujourd'hui, mon défi est de lancer un site de e-commerce et de le faire prospérer. Je vous invite d'ailleurs à aller le visiter, il s’appelle ChouxCailloux !

Le lancement du site de vente en ligne se fait progressivement et j'apprends sur le tas des aspects nouveaux de ce métier, par exemple le maniement des outils de référencement.

Maman et entrepreneuse

Au niveau de la conciliation entre vie privée et vie professionnelle (je suis maman depuis le 31 décembre 2014), l'équilibre est délicat à trouver dès lors qu'on se trouve en dehors des sentiers battus (entre les nounous qui ne veulent que des temps pleins, un bébé qui réclame beaucoup d'énergie et d'attention et un projet qui nécessite qu'on le pousse très fort pour avancer, l'équation n'est pas simple) mais tout se résout avec un peu d'énergie et de détermination. 

De manière systématique dans mes différentes expériences, ma connaissance de l’informatique et l’absence d’angoisse face à des sujets techniques ont été déterminantes. J’aurais peut-être aimé un peu plus de formation humaine et de cours de management lors de ma scolarité, mais les cours d’informatique (au sens large) me servent encore.

N’hésitez pas à me contacter, ça sera avec grand plaisir que j’échangerai avec vous ! (Mon contact est disponible dans l’annuaire des anciens élèves.)


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Florane Morat

mise à jour le 23 février 2017

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus