Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
La généraliste du numérique
Informatique et Mathématiques appliquées
La généraliste du numérique

Maxime QUIBLIER, Ensimag 2011

Fondateur et PDG à Skimlab

Mis à jour le 27 janvier 2017
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

La passion avant tout

maxime Quiblier.png

maxime Quiblier.png

Comment se sont opérés mes premiers choix

Après ma prépa à Toulouse (Lycée Fermat), j'ai choisi d'intégrer l'ENSIMAG en raison de mon intérêt pour les mathématiques et d'un goût naissant pour l'informatique. Amateur de cinéma, j'avais en tête de rejoindre ensuite cette industrie (Logiciels d'effets spéciaux et animation 3D).
A l'ENSIMAG, j'ai découvert un univers passionnant de nouvelles disciplines. J'admets avoir parfois séché des cours, mais il faut comprendre que la neige fraiche des alpes n'attend pas.

En 2nde année, le choix a été difficile et j'ai beaucoup hésité entre les spécialisations Recherche Opérationnelle/Optimisation (RO) et Images et Réalité Virtuelle (IRV), après avoir abandonné à contre cœur des cours optionnels d'algorithmique avancée. Je suis donc resté sur mon idée d'origine en prenant IRV. 

J'ai ensuite passé un an en échange à l'étranger, dans une des meilleures universités canadiennes (Waterloo). Une année très riche malgré des cours d'une qualité inférieure à ceux dispensés à l'ENSIMAG. 

Mes débuts

De retour en France et diplômé, j'ai eu la chance de rentrer chez e-on Software, leader dans la modélisation de paysages pour le cinéma (Avatar, Dragons, Pirates des Caraibes...). Pour des raisons personnelles, j'ai quitté cette entreprise pour être ingénieur de recherche à INRIA, dans l'équipe de Marie-Paule Cani (dont j'avais suivi les cours à l'ENSIMAG). J'y ai travaillé en lien avec les thésards sur de nouvelles technologies de modélisation 3D. 

Après avoir découvert l'existence de l'impression 3D, j'ai acquis la conviction qu'il était nécessaire de démocratiser les logiciels de modélisation afin de permettre à chacun de réaliser des objets uniques. C'est alors que j'ai co-fondé Skimlab, avec Sébastien Najjar, un camarade et ami de ma promotion. Nous avons aujourd'hui un des systèmes de modélisation in-browser les plus avancés du marché. Nous avons aussi été capables de construire un produit complet sur un secteur qui nous était parfaitement inconnu jusque là.

Notre formation ENSIMAG nous a apporté les réflexes nécessaires au niveau scientifique et technique, mais plus important, elle nous a appris à apprendre, à chercher l'information pertinente pour nous former rapidement sur des domaines pouvant même sortir de l’ingénierie pure.

Mon message

J'ai un certain nombre de choses à dire aux futurs diplomés, mais si je dois en retenir une seule : choisissez un domaine professionnel qui vous passionne autant que possible. La motivation est une ressource, c'est elle qui vous poussera à vous dépasser, c'est elle qui fera de vous un collaborateur au dessus de la moyenne, et plus important sans doute, c'est elle qui vous permettra de vous épanouir professionnellement.


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Florane Morat

mise à jour le 27 janvier 2017

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus