Aller au menu Aller au contenu
Une voie, plusieurs choix
Informatique et Mathématiques appliquées
Une voie, plusieurs choix

> Formation > Cursus ingénieur

Risque de crédit - WMMF330

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In
  • Volumes horaires

    • CM : 18.0
    Crédits ECTS : 1.87

Objectifs

  • Etre capable de décrire les principales caractéristiques du marché du crédit, les aspects réglementaires, les risques en jeu, les cash-flows des produits les plus liquides
  • Etre capable de décrire et de critiquer la méthode standard d’évaluation d’un CDS, d’une tranche de CDO
  • Etre capable de manipuler les modèles classiques d’évaluation d’un défaut et de calculer la prime d’un CDS
  • Etre capable de comparer les différentes méthodes numériques pour la détermination de la loi de la perte dans la classe des modèles à facteur
  • Etre capable de comparer différents modèles de dépendance en termes de performance de calibration
  • Etre capable de donner l’influence des paramètres d’un modèle sur certains indicateurs de risque
  • Etre capable de décrire l’approche standard en matière de couverture des tranches bespokes et de proposer des approches alternatives
Contact Areski COUSIN

Contenu

Ce cours est une introduction à la modélisation et à la gestion du risque de crédit. Après une brève analyse économique du risque de crédit et des problématiques associées, nous présenterons le segment le plus liquide du marché des dérivés de crédit. Nous étudierons en particulier les swaps de défaut (CDS), les indices de CDS (indice iTraxx, indice CDX), les tranches de CDO synthétique, les CDOs à tranche unique ou tranches bespokes et les tranches standardisées de CDO sur indice. Nous décrirons ensuite les principales caractéristiques des modèles classiques d’évaluation du risque d’un défaut (modèle structurel/ moldèle à intensité). La suite du cours sera consacrée à la modélisation des portefeuilles de crédit et à l’évaluation des tranches de CDO. Nous nous concentrerons dans un premier temps sur la classe des modèles à facteur pour laquelle les temps de défaut sont supposés être conditionnellement indépendants. Nous verrons qu’il existe des méthodes numériques efficaces pour déterminer la loi de la perte agrégée sous cette hypothèse. Cette classe de modèles regroupe un certains nombres d’approches couramment étudiées tels que les modèles basés sur des fonctions copules, les modèles structurels multivariés, les modèles à chocs communs et les modèles à intensité affine. Nous comparerons les performances de ces approches en termes de calibration. Enfin, nous verrons certains aspects du problème de la couverture des tranches de CDO en comparant l’approche standard de marché à d’autres approches basées sur des arguments de réplication.



Prérequis

Base de calcul stochastique

Contrôles des connaissances

CONTRÔLE CONTINU :
Type d'évaluation (ex : TP, assiduité, participation) :

SESSION NORMALE :
Type d'examen (écrit, oral, examen sur machine) : examen écrit.
Salle spécifique :
Durée :
Documents autorisés (ex : aucun, résumé feuille A4 manuscrite, dictionnaires, tous documents) :
Documents interdits (ex : livres, tous documents) :
Matériel (ex : calculatrices):

  • matériel autorisé, préciser :
  • matériel interdit, préciser :
    Commentaires :

SESSION DE RATTRAPAGE :
Type d'examen (écrit, oral, examen sur machine) :
Salle spécifique :
Durée :
Documents autorisés (ex : aucun, résumé feuille A4 manuscrite, dictionnaires, tous documents) :
Documents interdits (ex : livres, tous documents) :
Matériel (ex : calculatrices):

  • matériel autorisé, préciser :
  • matériel interdit, préciser :
    Commentaires :


N1=E1
N2=E2

Informations complémentaires

Cursus ingénieur->Filière IF->Semestre 6

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In
Université Grenoble Alpes